All We Can Do Is Dance
BARNABARN

Invité à travailler sur le teaser de leur spectacle, c’est avec plaisir que je retrouve Chloé et Mika à « la Brèche » de Cherbourg. Notre première rencontre date de l’automne 2010, lors du tournage d’un court-métrage de Pierre Makyo. Nous avions trois jours à passer ensemble pour la réalisation du teaser mais je n’ai pas tardé à leur exposer le projet AWCDID. Toute l’équipe a été plutôt enthousiaste. Après concertation, nous nous retrouvons sur le toit du centre des arts du cirque pour un duo atypique !

BARNABARN est un mot islandais qui signifie littéralement  » l’enfant de l’enfant « , autrement dit le petit fils ou la petite fille de ses grands parents. On est obligés de composer avec ce que nous sommes et qui nous avons appris à être. Nous devons tout aux générations précédentes et à ce qu’elles ont inventé.

La compagnie est née de la collaboration entre Mikaël C. Dubois et Chloé Fournier sur le projet Cartoon.

Ils aiment les histoires. À travers elles, ils travaillent sur la perception du monde, l’oeil et l’illusion. Ils avancent à l’instinct et laissent bien souvent le corps trouver son chemin tout seul. Dans le mouvement, ils aiment la douleur car elle pose problème. Mais ce qu’ils aiment par dessus tout, c’est rire et jouer avec elle. Trouver l’équilibre. Et l’utiliser.

Cartoon ressort dans une version retravaillée le 16 février prochain à Langueu. Au programme: encore plus de Cartoon et une reprise de rôle du personnage féminin par Jennifer François. La Cie sera en résidence à la Cité du Cirque du Mans du 15 novembre au 6 décembre.

Mika prépare actuellement un nouveau numéro d’acrobatie sur mât qui s’appelle « En moi danse un fou »…

A suivre…

Réalisation/Image

Thibaut Ras

Production

Mitiki / Les Studios de la Ruche